Depuis le 2 juin dernier, un équipement modèle, spacieux, fonctionnel et facile d’accès a remplacé l’ancienne déchèterie, vétuste, non pratique, voire dangereuse, pour reprendre les propres mots de Joël Téna, le maire du Cailar. L’indispensable rénovation a été engagée en 2015. Un projet de longue haleine compte tenu des contraintes d’urbanisme, de la pollution des sols – il a fallu décaisser le terrain d’emprise sur 2 m d’épaisseur et évacuer 8 500 tonnes de gravats – des études environnementales. Prévue fin 2019, la réalisation de la déchèterie a été quasiment achevée en mars 2020.

Ce jeudi 13 août a eu lieu l’inauguration des nouvelles installations en présence du préfet du Gard, Didier Lauga, du député, Nicolas Meizonnet, de la sénatrice, Vivette Lopez, des maires des communes voisines, des représentants des chambres consulaires et des établissements publics de coopération intercommunale, du commandant de la compagnie de gendarmerie de Vauvert, des sociétés OCEAN, CEREG, EIFFAGE, PASINI.

Le nouveau président de la Communauté de communes de Petite Camargue, André Brundu, a rappelé les caractéristiques du projet, les compétences et les engagements de sa collectivité en matière d’environnement.

La CCPC dispose, en vertu de ses statuts, de la compétence « Collecte et traitement des déchets de ménages et déchets assimilés ».

« Les quatre déchèteries réparties sur le territoire intercommunal (Aimargues, Beauvoisin, le Cailar et Vauvert) contribuent à cette mission en collectant les déchets des particuliers et professionnels.

Sont collectés : le bois, le carton, les encombrants, la ferraille, les gravats, les végétaux, les plaques de plâtre, les déchets électriques et électroniques (D3E), les déchets dangereux des ménages (tout emballage/produit étiqueté dangereux : piles, pots de peinture, batteries, huiles et filtres de vidange, aérosols), le verre et le textile.

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte a adopté plusieurs objectifs ambitieux destinés à relancer les dynamiques mises en place par le Grenelle de l’environnement qui visent notamment à moderniser notre parc de déchèteries.

Dans le cadre des évolutions réglementaires, mais également l’augmentation des flux collectés, la Communauté de communes a décidé d’engager une requalification de la déchèterie du Cailar afin de répondre aux besoins croissants des usagers, en cohérence avec le Plan Départemental de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux du Gard. Nous avons aussi engagé un programme de rénovation des systèmes de sécurité (systèmes de garde-corps anti-chute) pour les sites d’Aimargues, de Vauvert et de Beauvoisin, récemment »

La nouvelle déchèterie du Cailar, dite du Gravas accueille, outre les usagers du Cailar, ceux provenant de Gallician, hameau de Vauvert, mais aussi d’autres quartiers de la ville de Vauvert.
Ce sont près de 20 000 personnes qui fréquentent annuellement la déchèterie du Cailar pour un volume total de 8 553 tonnes.