Ce mercredi 21 octobre à 19 heures, près de 300 personnes se sont rassemblées devant l’hôtel de ville en hommage à Samuel Paty, le professeur assassiné à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), vendredi 16 octobre 2020.

Après un moment de silence suivie de la Marseillaise, cette foule diverse, des jeunes, des moins jeunes, des enseignants, des parents d’élèves, des élus ou des simples citoyens, ont répondu à l’appel de la municipalité à partager ce moment de recueillement.

Un hommage simple où l’émotion était palpable.

« Aujourd’hui, c’est la liberté et la République qui sont touchées. » pouvait-on entendre. Et pour cette élue, enseignante retraitée, « Par ce crime odieux, non seulement on s’attaque aux fondements mêmes de la République mais en plus le fait de décapiter revêt une signification particulière, c’est un acte de déshumanisation. On coupe la tête à la pensée, à la réflexion, c’est vraiment symbolique, on coupe la tête à l’école. »