Photo © Jean-Pierre Trouillas

Ce 1er janvier 2021, Voir Plus Petite Camargue célèbre ses deux ans sous sa nouvelle appellation. Voilà donc deux années que Vauvert Plus, journal numérique de la vie locale et des associations, créé en 2010, écrivait une nouvelle page de son histoire en devenant Voir Plus.

Cette transformation répondait à un double objectif : étendre la zone de résonance du site internet aux cinq communes de la communauté de Petite Camargue et animer un espace d’échange et de partage entre les habitants du territoire.

Un pari audacieux en passe d’être réussi si l’on se réfère aux statistiques de fréquentation du site. Le nombre de visites a progressé de 35 %, passant de 3 000 visites par jour début 2019 à plus de 4 000 fin 2020, et ce malgré l’annulation de la plupart des manifestations culturelles et sportives due à la crise sanitaire.

Pour autant, le confinement n’a pas réfréné notre ardeur à communiquer sur la vie locale et valoriser les acteurs du territoire, bien au contraire. Dans cette période compliquée, nous avons eu à cœur de soutenir les initiatives des collectivités, les actions de solidarité et les efforts des professionnels, commerçants et artisans, pour s’adapter aux nouvelles conditions et aux besoins de la population.

2021 s’annonce comme une année porteuse d’espoir et d’énergie.

Voir Plus poursuit sa transformation et proposera prochainement une page d’accueil refondue, simple et précise, avec de nouvelles rubriques et un menu de navigation optimisé permettant une recherche rapide et ciblée d’informations.


Le journal numérique nouvelle version sera le vecteur des activités en Petite Camargue, et restera plus que jamais aux côtés des acteurs de la vie économique, culturelle et sociale de chacune des cinq communes avec un focus sur les professionnels et les associations pour les aider dans la relance de leurs activités et soutenir les initiatives.

Nous n’oublierons pas pour autant nos traditions qui sont le cœur et l’identité de notre région. Le comité de rédaction de Voir Plus et les bénévoles qui contribuent à enrichir le contenu du journal numérique sont attachés à notre patrimoine et à notre culture.

Bono annado 2021 !