La Grue cendrée est un oiseau mythique présent dans les légendes, contes et croyances du monde entier. D’un port noble et gracieux, cet oiseau de très grande taille a un plumage gris ardoise. Les longues plumes noires des ailes repliées retombent sur la queue en formant un panache. Le somme du crane présente une petite zone de peau nue plus ou moins rouge.

Cette espèce niche dans le Nord de l’Europe. A l’automne, elles se regroupent et partent pour un grand voyage allant des pays scandinaves et de l’Allemagne du Nord à la péninsule ibérique. Le plus gros des troupes traversent la France du nord-est au sud-ouest.

Bien qu’en dehors de cet axe de migration, depuis une quinzaine d’années, certaines ont choisi la Camargue gardoise pour y passer l’hiver. Celles ci ont emprunté le couloir rhodanien, ou ont contourné les Alpes par l’est. Grace à des programmes de baguages il a été possible de mettre en évidence les circuits qu’elles empruntaient pour ce rendre chez nous.

La nuit elles forment des dortoirs dans les marais et le jour on peut les voir lorsqu’elles s’alimentent sur les chaumes des rizières. Cet oiseau très bruyant et l’un des plus attrayant à observer. C’est au lever du jour que le spectacle est le plus grandiose. Des centaines voir des milliers d’individus sillonnent le ciel dans une cacophonie indescriptible.

Le Centre du Scamandre organise des sorties matinales, « L’envol des grues », pour découvrir ce phénomène. Se renseigner sur leur site, car les places sont limitées et peuvent être modifier en raison des mesures sanitaires.

https://www.camarguegardoise.com/index.php/Agenda-des-sorties?idpage=53&afficheMenuContextuel=true