Visite sur site, pour le président de la CC André Brundu, accompagné de Katy Guyot vice présidente, déléguée à la gestion des déchets, de son chef de service, Laurence Colombaud et de Tibault Douvilier directeur du Pôle environnement.

Une nouvelle Signalétique

Totem signalétique

 

Pose d’un totem d’identification pour les quatre déchèteries réparties sur le territoire intercommunal de Petite Camargue (Aimargues, Beauvoisin, le Cailar et Vauvert). Cet équipement  permettra une meilleure visibilité des lieux et des horaires d’ouverture. La suite d’une modernisation de la signalétique pour venir en aide et mieux diriger les usagers.

Au fil des années, les filières de tri se sont multipliées sur les sites des déchèteries et la réglementation relatives aux déchets a beaucoup évolué ces dernières années. “C’est un service important de la collectivité qui touche l’ensemble de la population, un budget de 6 millions d’euros avec 23 agents. les parcs sont modernisés, sécurité et signalisation. Le site du Cailar a été réhabilité et sécurisé afin de répondre au besoin croissant des usagers un coût de 800 000€” explique Laurence Colombaud.

plateforme d'accueil
plateforme d'accueil
plateforme d'accueil
plateforme d'accueil
plateforme d'accueil
plateforme d'accueil

Un enjeu économique et environnemental

Le coût du traitement des ordures ménagères est en constante augmentation. Cela est dû à une politique nationale qui vise à réduire la quantité de déchets à l’incinération et à l’enfouissement par une augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes prélevée par l’état.

Limiter la facture en triant plus et en optimisant la collecte, le nouvel enjeu des élus communautaires comme le précise Kathy GuyotIl y a des déchets qui rapportent et d’autres qui coûtent, le tri est un enjeu environnemental mais aussi économique, il faut absolument limiter les déchets qui partent  à l’enfouissement ou à l’incinération. a titre d’exemple le pris de la tonne à l’incinération est passé de 3 à 7 €. Un coût qui explose et qui est à la charge des administrés. Cela passe par une réduction à la source, moins d’emballages améliorer le tri sélectif, réparer ou recycler ce qui peut l’être”.

 

Déchèterie de Beauvoisin
Déchèterie de Beauvoisin