Le cafetier, restaurateur et épicier à Gallician et manadier à Aimargues, propose aussi désormais des balades en barques électriques sur le canal du Rhône à Sète au port de Gallician.
C’est pour lui une des réponses à la crise qui a touché de plein fouet ses activités. Thierry a choisi de se diversifier, « ne pas mettre tous les œufs dans le même panier. »

Son projet remonte à un an tout juste pour répondre à un appel à concurrence de la Communauté de Communes de Petite Camargue. « Nous avons l’habitude d’accueillir les plaisanciers. Nous souhaitions permettre aux visiteurs à terre de profiter à leur tour de la voie d’eau » explique Carole Colenson en charge de ce projet. Sept places au port ont ainsi été mises à disposition pour des prestations touristiques. Quatre sont dédiées aux barques, trois à un autre projet en préparation par un autre prestataire, un hébergement en péniche à quai. La CCPC a apporté en outre une aide financière en complément de la subvention européenne par les fonds Leader. Le dossier de Thierry a d’ailleurs obtenu la note de 20 sur 20. Son projet, respectueux de l’environnement, permet de découvrir les paysages, la faune et la flore. A bord des barques, des jumelles et un guide ornithologique sont gracieusement à disposition.

Le gallicianais est fier de faire la promotion de son hameau mais aussi d’en faire profiter commerces et autres prestataires. Ainsi, tous les mardis, une journée est organisée pour un rendez-vous au port pour se rendre en barque à la guinguette de Franquevaux chez Thomas pour un repas suivi d’une balade à cheval le long du canal et à travers la manade Martini. De retour au port, le circuit se termine par une tournée au café du Centre ! Deux emplois saisonniers avec des jeunes des hameaux ont été créés également.
Thierry a amarré ses barques à un ponton de bois et il se souvient encore de sa traversée du hameau avec. « C’était l’attraction du jour, on a eu du mal à le faire passer ! » Les embarcations très stables sans permis offrent cinq places. Elles sont silencieuses et n’effraient pas les oiseaux. La vitesse maximale est de 6 km par heure, pas de quoi foncer sur le canal mais de quoi admirer les berges du canal et saluer les péniches et bateaux de plaisances.

Les barques sont louées à l’heure, sans itinéraire prédéfini. Il faut cependant quarante minutes pour atteindre Franquevaux. Dans le sens inverse, c’est la direction d’Aigues-Mortes. Un panier repas camarguais adulte et enfant permet de prolonger la promenade aquatique. Au menu, charcuterie de taureau, fromage, pain, chips, boisson ou vin, dessert. Une autre façon de découvrir des spécialités locales. La location a démarré pour l’Ascension et Thierry est satisfait des premiers retours. « Il y a beaucoup de gens du coin. Ils passent devant et s’arrêtent. Ils sont contents de pouvoir découvrir leur environnement depuis le canal. » La balade offre un véritable moment paisible à partager en famille ou entre amis.

Réservations loca-camargue.fr. Tarif 40 E/heure, dégressif ensuite. 400 route des Etangs à Gallician (Vauvert).
Contact 06 98 97 88 13 contact@loca-camargue.fr