Au cours du mois de mai dernier, avant la période estivale, 24 futures recrues du groupement de Sapeurs-pompiers Garrigues-Cévennes ont suivi un stage de formation feux de forêt. L’unité territoriale du sud du département regroupe les centres de Vauvert, Saint-Gilles, Vergèze, Le Grau-du-Roi, Nîmes, Nîmes-St-Césaire et Marguerittes.

Organisé par le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Gard en deux sessions de quatre jours (12 stagiaires par session), le stage était encadré par une équipe de quatre formateurs, l’adjudant Vincent Roca (responsable pédagogique de ces formations), Thibaut Pajot, Aurélien Barès, Marina Beyou et quatre conducteurs-assistants.

Le stage a mobilisé quatre camions citerne feux de forêt (CCF) et deux véhicules légers de type 4×4. Il s’est déroulé dans les bois de Saint-Gilles, Générac et Vauvert.

Après le départ des engins dédiés à la lutte contre les flammes, la manœuvre consiste à simuler un feu de forêt et à mettre en œuvre des moyens d’extinction dans de bonnes conditions de sécurité.

Les nouvelles recrues suivent un cursus de formation qui dure à peu près un an entre le feu urbain, le secourisme (la partie ambulance), véhicule tout usage (VTU) qui transporte le matériel nécessaire pour les opérations diverses (chutes d’arbres, inondations, sauvetage d’animaux…).

Le stage « Feux de forêt » est une spécialité. Il n’est pas obligatoire dans tous les départements, sauf sur la façade méditerranéenne dont le Gard fait partie. Sa validation conditionne le recrutement définitif du pompier volontaire. Très motivés et impliqués lors du stage, les futurs pompiers espèrent être opérationnels dès cet été.