25 ans déjà… un quart de siècle, un espace temps symbolique, une invite à revoir ou redécouvrir un évènement, une page de l’histoire locale.
Chaque mois, Thierry Bourdy nous propose une séquence vidéo qui nous replonge 25 ans plus tôt dans l’ambiance de l’époque.

1996, Fête de la musique par Jean-Luc Bernet

La municipalité de l’époque, est restée fidèle aux principes qui avaient prévalu lors de la création de la Fête de la Musique en 1982. Ne boudons pas notre plaisir : même si le concept avait commencé à émerger avant 1981, c’est bien Jack Lang, grand ministre de la Culture, qui lui a non seulement donné ses lettres de noblesse, mais qui en a inspiré le modèle d’abord en Europe, puis dans le monde entier. Un modèle qui ne se reproduit jamais à l’identique, mais toujours en fonction du contexte local ou national, bien évidemment.

De « Fête de la musique » à « Faites de la musique », il n’y a aucune différence perceptible, et c’est bien pourquoi tous les amateurs de musique et de ce qui l’accompagne – principalement son double inséparable, la danse – sont à l’honneur sur toutes les scènes, transformées, improvisées ou construites, que la ville met à la disposition de tous.

Et aux commandes de cette organisation, le directeur de l’École de musique, Philippe Guyon ; celle-ci n’est encore que municipale, mais elle a dès cette époque acquis une notoriété qui dépasse largement le seul cadre vauverdois. C’est elle, du reste, qui fournit quelques-unes des plus belles prestations qui donnent à cette Fête de la musique 1996 une bonne part de son éclat.