Conscrits et musiciens, place du Temple avec  cocarde à la poitrine

(Album photos Didier Bioulac)

Abats, aubades et empègues une tradition qui dure

Les abats, cocarde à la poitrine (les chemises bariolées viendront plus tard), sont les premiers à se manifester. Ces abats, depuis la révolution, sont les conscrits, ceux qui,  âgés de 18 ans, ont passé le conseil de révision. Ce dernier, pour Beauvoisin, se tient à Vauvert et décide de l’aptitude au service militaire.

Donc, les abats, le premier dimanche matin , parcourent les rues du village avec les musiciens. On joue quelques morceaux devant les maisons où ils ont , auparavant, affiché au pochoir leurs aubades, qui portent l’année de leurs vingt ans. Les étrennes récoltées tout au long des rues servent à payer les frais de la fête, la course de la jeunesse et peut-être les apéritifs…”. (source “La remémbranco 1994“)

 

Claude Aubat est attaché à l’histoire de son village sous toutes ses formes, il a été l’un des premiers à s’intéresser aux empègues affichées au pochoir sur le devant des maisons du village et à les répertorier.  Derrière chaque empègue il y a une histoire liée à un évènement marquant qui s’est déroulé dans l’année. VLJ Vive La Jeunesse accompagne  le dessin au pochoir suivi de l’année de la classe d’âge.  la plus vieille empègue sur la commune, remonterait à 1894.

Claude Aubat et ses empègues
Claude Aubat et ses empègues
Canne Major
Canne Major

Claude Aubat et son mur personnel d’empègues.  La canne major servait aux conscrits pour la farandole dans les rues du village, celle ci date de 1900 et a servi à plusieurs générations de conscrits (canne appartenant à la famille Max Reynaud).

Exposition dans le cadre des journées européennes du patrimoine

Exposition d’empègues cour de la mairie le 18 et 19 septembre de 9h à 19h.

Samedi 18 septembre  apm :  Atelier mur d’expression pochoirs.

Dimanche 19 septembre à 10h récits de :

Claude Aubatles empègues de Beauvoisin” 

Evelyne Galinierles abats et l’aubade

Yolaine Garnaudgravures et livres d’artiste

Marcel Cazettela fête de la fontaine

 

 

les abats 2021
les abats 2021