Dernièrement une cinquantaine de membres du club taurin El Campo de Vauvert se sont rendus dans le Sud Ouest à Dax pour un week-end taurin.

Le samedi matin ils ont été reçus à la ganaderia Casanueva de St Sever par Nicolas Vergonzeanne, huit fois champion de France des sauteurs Landais qui nous a donné toutes les explications et les subtilités de la course landaise, un vrai régal. Deux jeunes landais aguerris à courir les arènes du sud ouest nous ont fait une belle démonstration avec deux vachettes landaise pour des sauts et des écarts, très impressionnant et très sportif.

www.facebook.com/NicolasVergonzeannelivre

Les sociétaires du club taurin d’El Campo ont pu également échanger avec le matador Julien Lescarret, présent pour la circonstance, sur la carrière tauromachique du maestro. Ensuite une visite du magnifique campo avec les propriétaires et échanges sur les difficultés rencontrées pour le maintien et le développement d’une telle exploitation dans le Sud-Ouest. Sachant qu’aujourd’hui, il y a un réel engouement de la part de la jeunesse et de la population pour la course Landaise et les traditions locales. Le soleil déclinant de plus en plus, il fut grand temps de rejoindre Dax pour une soirée bodega.

Le lendemain matin, direction Gamardes-les-Bains à une vingtaine de kilomètres de Dax pour sa féria annuelle. Après un accueil amical du club taurin local et un déjeuner landais à la mode, la matinée fut consacrée à une tienta dans les magnifiques arènes couvertes de Gamardes ou deux vaches de Bonnet furent torées par Serranito de l’école taurine de Richard Milian.

Après la tienta un apéro et repas landais, bien entendu, réunissant plus de mille personnes sous un immense chapiteau venus de tout le sud de la France et même d’Espagne.

Magnifique organisation de la mairie et des bénévoles et superbe ambiance ! L’armagnac juste digéré, retour aux arènes toute proches pour une corrida avec au programme 6 toros de la la ganaderia Roman Sorando combattus par les maestros Lorenzo,, Clemente et, Marcos. Un lot de toros très bien présenté mais malheureusement pas à la hauteur de l’espérance des aficionados. Seul Clémente le régional de l’étape (originaire de Gamardes) fut à la hauteur de sa réputation (1 oreille).

La corrida finie, il était temps de dire au revoir à nos hôtes et de rentrer sur Vauvert tard dans la nuit après un bon week-end sous le soleil et dans la bonne humeur.

BricPat