Au fond d’une impasse, dans la zone industrielle de Vauvert, des petites maisons en bois sont fabriquées sur leur remorque. Installée depuis peu, la société Actéon peaufine deux « tiny house » sorties directement de ses ateliers.
L’un des co-gérant, Sébastien Beaufils est responsable de leur fabrication, entièrement sur mesure. Les maisonnettes en ossature bois avec des ouvertures choisies par le client et un aménagement individuel sont vendues clé en main, prêtes à rouler. Elles sont fabriquées deux par deux dans le sens de la sortie pour faciliter le départ vers leur nouveau lieu de villégiature.

C’est le hasard qui a mis les tiny house sur la route de Sébastien et il a eu un coup de cœur. « J’ai dépanné un collègue pour terminer une maison similaire mais métallique » explique-t-il, « il n’avait pas l’équipe de second œuvre. » Sébastien a accepté ce chantier pensant juste acquérir une nouvelle expérience. « Après 20 ans dans le bâtiment, la routine se fait sentir et on risque de devenir moins performant. » Devant le résultat de la petite maison, il a eu l’idée de poursuivre ce créneau, mais en bois. La demande porte essentiellement pour locatif saisonnier puisque ces maisons ne nécessitant pas d’autorisation d’urbanisme ne peuvent que rester trois mois à un endroit. Seul le permis E est nécessaire pour les déplacer. Le concept est américain, l’idée est de se promener avec sa maison. Par rapport à une maison de camping, les tiny house restent sur leur remorque mais sont autonomes grâce aux branchements pour les réseaux. Leur conception personnalisée les rend chacune unique. Le client peut les définir de A à Z. Un petit cocon de moins de 20 m² avec cuisine équipée, sanitaires en résine, placards et mezzanine. Leur conception ne dure qu’un mois.


Actéon est vauverdoise depuis février et était Nîmoise auparavant. L’équipe s’est rassemblée autour du projet il y a trois ans. Aux côtés des stars en bois, deux autres activités qui ont aussi leur spécificité. Des panneaux en bois pour des extensions de maisons sont également conçus sur place et permettent des auto-constructions adaptées à tous les budgets. Des salles de bain conceptualisées et visualisées sur écran qui permettent de se projeter grâce à la modélisation et un budget sans surprise ni frustration. « Notre atout est notre petite équipe à l’écoute du client et avec une grande expérience du bâtiment » explique Sophie Galliot, créatrice de projets sanitaires. Chacun a sa spécialité et les gérants d’Actéon y tiennent. « Pour bien faire, il faut maîtriser ce que l’on fait et surtout aimer son travail. » Pour Sébastien, le choix a été clair. Sa première maison conçue à Vauvert est sur le point de partir à Paris. Soudée, c’est toute l’équipe qui est fière de ce projet qui traverse tout le pays au su et au vu de tous. 

734, avenue Ampère 30600 Vauvert www.acteon-france.fr