C’est une des premières grosse fêtes en Petite Camargue qui cette année est spécialement attendue impatient des jeunes. La fête attire également de nombreux touristes en cette période estival et notamment avec le 14 juillet. Après un intervillages Aimargues Vauvert le 8 juillet elle dure neuf jours, jusqu’au 17 juillet. L’affiche a été réalisée par l’artiste locale Aurélie Normand, un tableau qui met à l’honneur les taureaux. Le programme est copieux et classique, mais avec des nouveautés et surtout des moyens importants. Le samedi 9, le spectacle sera la gaze, une première pour Aimargues. La traversé sous le pont du Vidourle au départ de Marsillargues. « C’était le rêve du club taurin La Balestilla » précise le maire Jean-Paul Franc, « nous pouvons le réaliser grâce à l’accord du maire de Marsillargues. » Autres nouveautés, une roussataïo le soir, et trois courses à l’Avenir au lieu de deux en hommage à Robert Roux dit Galine. « Il  était une figure pour la bouvine dans le village. » La municipalité a souhaité mettre les moyens après deux années de pandémie pour assurer une fête de qualité. Tous les soirs, orchestres, festivals et concours d’abrivado. Les manades sont principalement de Petite Camargue, mais aussi d’autres villages pour les faire tourner.

Les plateaux ont été préparés par la commission extra-municipale taurine et les courses sont gratuites. La sécurité ne sera pas en reste pour garantir la réussite des festivités. Agents de sécurité, police municipale et intercommunale, gendarmerie. Côté prévention, deux conventions, avec Les amis de la santé et Samuel Vincent. Une belle foire donnera une dynamique et une ambiance familiale. Le point d’orgue qui clôture en beauté la fête depuis quatre ans sera la traversée du village par les cent taureaux de la manade Aubanel.

Programme sur http://www.aimargues.fr/Servi…/Actualites/Fete-votive-2022