Dans la nuit du 12 au 13 novembre 2022, de minuit à huit heures du matin, les 290 écrivaines et écrivains débutants, amateurs ou confirmés – dont quelques célébrités ! – inscrits à cette huitième édition du Prix de la Nouvelle Érotique ont rivalisé d’imagination, d’audace, d’originalité et… d’endurance, pour rédiger et envoyer en temps et en heure un texte (érotique, forcément !) répondant à un thème imposé qui était L’Amour est un chien de l’enfer (titre d’un recueil de poèmes de Bukowski) et devant se conclure par le mot « ampoule ».

Si certains ont flanché en cours de route, terrassés par le manque d’inspiration ou la fatigue – mais nous leur adressons nos encouragements et les invitons à retenter leur chance l’an prochain –, la plupart est venue à bout de ce défi : nous avons reçu 194 textes, désormais entre les mains du valeureux comité de sélection, qui s’apprête à éplucher un copieux document de quelques 2,2 millions de signes (soit 390 000 mots) afin d’en extraire les 25 textes finalistes, dont les titres (mais pas les auteurs : l’anonymat est respecté jusqu’à la fin du concours !) seront révélés le 14 février 2023 à l’occasion de la Saint-Valentin.

Ce sera ensuite au tour du jury, présidé par Jean-Pierre Chambon et constitué de Marion Mazauric, Julia Palombe, Nicolas Rey, Jacques-Olivier Liby (créateur du PNE), Pierre Jaccaud, Ana Servo, Léon de Griffes (lauréate et lauréat ex-aequo de la saison 7) et Christophe Siébert, de se réunir pour élire le vainqueur de cette huitième édition. Nous indiquerons prochainement la date de remise du prix.

Fun facts : deux textes mettent en scène un xolotl (un chien mexicain petit et sans poil, si j’en crois Wikipédia), et deux autres ont le même titre, emprunté à une chanson d’Axel Bauer – dans les deux cas, pure coïncidence !

Enfin, je suis vraiment ravi que cette édition s’internationalise de plus en plus – puisque cette année nous avons eu des participantes et des participants vivant en Belgique, Allemagne, Espagne, Grande Bretagne, Suisse, Canada, Maroc, Tunisie, Haïti, Martinique, Grèce, Togo, Cameroun, Bénin, Zambie et Chili !

Christophe Siébert