You are currently viewing Gallician : l’association des plaisanciers Les Z’amarres se dynamise

François Chessebeuf a largué les amarres en novembre dernier pour s’installer dans le port de plaisance de Gallician. Depuis deux ans sur Aimargues mais après avoir sillonné de nombreuses régions de France, une balade dans le petit hameau de Franquevaux lui a donné des envies de nature. Une autre rencontre, avec des plaisanciers qui ont fait visiter leur bateau, a achevé la conquête. « Le 12 novembre je passais le permis de bateau et deux jours après je voguais déjà. » François et sa compagne sont encore en escale à Gallician, dans l’attente d’un anneau à l’année mais y résident déjà en permanence. Le premier hiver a été un peu rude, mais la chaleur locale et la beauté de paysages ont fait oublier les températures.

Si le couple aime le calme et la nature, il aime aussi les rencontres, le partage, l’échange. Il s’est rapidement intégré à la vie du hameau et François est devenu secrétaire de l’association Les Z’amarres. En sommeil depuis la pandémie, elle vient d’être relancée et le nouveau venu dans le port a amené des idées. « L’objectif est de créer du lien entre les gens du port, en organisant des activités communes, en gérant ensemble les difficultés de cette vie un peu à part et les conditions parfois rudes, relayer des informations entre plaisanciers et de se rapprocher d’autres associations locales » explique-t’il. Une douzaine de bateaux, dont sept résident en permanence.

François aimerait spécialement faire comprendre et connaître la vie du port aux sportifs, touristes ou autres promeneurs qui passent le long de la Via Rhôna, le long du quai devant leur habitation sur l’eau. Une cohabitation qui n’est pas toujours facile mais qu’il aimerait pouvoir harmoniser en douceur. Le souci récurrent, les vélos qui passent à fond de train ou les incivilités. « Il peut y avoir un vivre ensemble sans agression » explique-t-il, « le lieu est fait pour se ressourcer et se détendre. » Le plaisancier qui s’occupe depuis longtemps d’une association de yoga méditatif sait de quoi il parle. Il cherche le moyen d’instaurer des dialogues, pourquoi pas à l’aide d’un petit journal du port. Avec ses voisins, il prône également le dialogue, l’entraide pour l’entretien des bateaux ou simplement le partage d’activités. Lui-même vient de se mettre à la vannerie sauvage avec ronces ou autres arbustes et prévoit d’organiser des cueillettes à plusieurs, avec quelques notes de méditation en accompagnement.

Le 3 juin, ce sera une première fête du port organisée par la communauté de communes de Petite Camargue, l’occasion pour les plaisanciers de se faire connaître et expliquer leur mode de vie. Ils seront partie prenante et recherchent des artisans ou artistes pour venir exposer le long des berges. Un premier vide-bateau devrait être organisé, en plus des activités prévues voitures anciennes, trottinettes, vélo et barques électriques. « Il faut que tout cela reste dans l’esprit du port » conclut François.

Association Les Z’amarres
Présidente Chantal Prince
VP Vincent Dubeck
Secrétaire François Chessebeuf
Secrétaire adjoint Carole Raymond
Trésorier Viviane Vendroux

Contact 06 37 72 28 26

Nathalie Vaucheret

Originaire de Paris et après avoir vécu quinze ans dans l‘Uzège, j’ai eu la chance de faire des reportages en Petite Camargue en tant que correspondante locale de presse. J’ai reçu un bon accueil, découvert de belles traditions, un magnifique environnement et de très nombreuses passions et initiatives que je me régale de faire partager dans mes articles.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour