You are currently viewing Producteur : La petite chocolaterie de Gallician prépare les fêtes

Cinq ans déjà qu’Eléna Boulay et Pierre Galand ont installé leur conserverie au Mas Bourgarel du hameau. Pas besoin de publicité pour leurs produits naturels réputés et leur table auberge saisonnière qui connaît un gros succès !

Une production entièrement maison que le jeune couple complète chaque année au gré des envies et de leur propre curiosité. « On essaie tout ce qui se cultive ! » explique simplement Elena. Goyave, agave, houblon, noyer noir, châtaignes, poivre de sichuan. Tout y passe et sous toutes les formes, pas moins de huit sortes de grenades et de figues. « On recherche des variétés méconnues et peu courantes. »

En plus de la curiosité, ces jeunes passionnés anticipent les plantations pour développer des produits qui prendront quelques années, comme l’agave qui se récolte au bout de sept ans ou le chêne-liège au bout de quinze ans ! Une idée sympathique pour faire des petits objets, car le couple aime tout ce que la nature peut offrir. Quatre-vingt noisettes truffières, chênes verts, chênes blancs et tilleul truffier complètent les nouveautés. « Cet hiver, nous allons entrainer notre chien à chercher l’or noir, mais il apprend vite ! » Tel maître tel chien. « On apprend sur le tas. Nous n’avons n’a pas toujours eu la main verte mais on a persévéré. » Pierre est tout de même horticulteur maraîcher. Le couple a complété sa formation de base avec l’agronomie, agroforesterie, permaculture, biodynamie.

Les fruits complètent les légumes avec, en prévision, de jus d’abricot à la verveine, qui a eu son succès cet été, des jus de raisin et du « vert jus », un jus de raisin cueilli avant maturité, qui ressemble au citron, destiné aux bars pour les cocktails, aux restaurants et de la pâte de fraise, pour se faire plaisir. La production de conserves reste volontairement artisanale avec 5 000 pots. Aux traditionnelles sauces, ratatouille, gaspacho, soupe, confits, chutney, poivronnade, riste et caviar d’aubergine, s’ajoute cette année le chili con taureau !

Pendant l’hiver, le sol se repose un peu et est chouchouté avec de l’engrais organique vert composé de féverole, phacélie, moutarde, vesce, orge, pour couvrir et structurer le sol. « On rend à la nature ce qu’elle nous donne ! » Mais ce n’est pas la trêve des confiseurs car Eléna se consacre à la fabrication de ses chocolats très attendus par les initiés. Ils seront comblés par les nouveautés. Pistachiers, noix de pécan, cacahuète torréfiée, amandes, graines de courges nues transformées en praliné, poivre de sichuan très parfumé. « J’ai choisi de faire un assortiment de pralinés ! » Soixante-quinze kilos de chocolat, le double grâce à une nouvelle machine dont Elena est très fière et surtout très contente qui lui fait gagner du temps. Une enrobeuse, qui verse le chocolat avec une souffleuse qui retire l’excédent. Pour les plus gourmands, une tartelette au sablé breton, caramel, cacahuètes torréfiées, fleur de sel, enrobés de chocolat. Des recettes gourmandes et gourmettes qui renferment le savoir-faire et la passion de jeunes Gallicianais.

Les saveurs de Bourgarel seront présentes à la cave de Gallician pour une dégustation le samedi 16 décembre de 10 à 12h. Catalogue sur demande par mail saveursdebourgarel@laposte.net
https://www.facebook.com/Saveurs-de-Bourgarel
Instagram saveursdebourgarel
Contact 06 87 92 42 16

Nathalie Vaucheret

Originaire de Paris et après avoir vécu quinze ans dans l‘Uzège, j’ai eu la chance de faire des reportages en Petite Camargue en tant que correspondante locale de presse. J’ai reçu un bon accueil, découvert de belles traditions, un magnifique environnement et de très nombreuses passions et initiatives que je me régale de faire partager dans mes articles.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour