You are currently viewing Rémi Bonnary nous a quittés

Entre stupéfaction et incrédulité, nous avons appris le décès de Rémi Bonnary ce samedi 27 janvier. La triste nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre dans Vauvert, Gallician et Beauvoisin où il vivait avec sa famille depuis quelques années. Il faut dire que Rémi était une personnalité bien connue et appréciée dans ces localités de Costières et Petite Camargue.

Né un 2 mai 1962 dans une famille de viticulteurs de Gallician, c’est dans le hameau qu’il grandit, passe son enfance, suit sa scolarité, école élémentaire puis collège de La Vallée verte, se forge déjà un caractère dynamique, gai, entraînant. Ses copains et amis de jeunesse en gardent un souvenir vivace.

C’est encore à cette époque qu’il se découvre une passion pour le football. Ah le foot ! Il a eu pour ce sport un engouement qui ne s’est jamais estompé.

Il n’a connu qu’un seul club, le Football club vauverdois, où il s’est initié, formé, où il a brillé, où il a coécrit quelques pages de gloire. Que de souvenirs !

Excellent joueur, milieu de terrain puis défenseur central, il s’est rapidement imposé, du critérium juniors à l’équipe première comme un leader incontestable.

Les chaussures à crampons rangées, il a gardé la même ferveur ; il est resté jusqu’au bout un ardent supporter de Nîmes Olympique.

L’implication professionnelle de Rémi Bonnary dans la vie locale représente un deuxième volet de sa personnalité.

Après ses études de comptabilité et gestion au lycée de La Camargue, Rémi passe un concours à la mairie et intègre les services administratifs de la commune. En 1989, le maire lui propose le poste de chef de cabinet puis de directeur de cabinet, nouvellement créé. Une fonction qu’il exercera  plus de quinze ans au service de plusieurs municipalités.

Dans ce rôle d’animateur, de coordinateur, de relais auprès des élus et des habitants, il va se montrer attentif, bienveillant, à l’écoute des autres. Travailleur, dévoué, homme de terrain, pragmatique et efficace, il est proche des gens, de tous rangs, de toutes conditions.

À ce poste basé sur le relationnel et la confiance, il a su faire preuve de qualités humaines indéniables, d’empathie, de qualités de cœur.

Rémi Bonnary nous a quittés. Il laisse un grand vide auprès des siens, de son épouse, de ses enfants, de sa famille, de ses amis. Ses amis de Gallician, de Vauvert, de Beauvoisin… et d’ailleurs qui ne l’oublieront pas.

Guy Roca

Avec quelques amis intéressés par l'écriture, la photo, la vidéo, les nouvelles technologies de la communication, nous avons créé Vauvert Plus en novembre 2010. Avec la même passion, la même ardeur, la même ambition, je participe aujourd’hui à la belle aventure de VOIR PLUS, le journal numérique de la vie locale et des associations, de l’actualité culturelle et sportive en Petite Camargue.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour