Faire connaître l’histoire et le patrimoine de ce hameau d’exception au cœur de la Petite Camargue, c’est la mission que s’est fixée Monique Christol, Adjointe déléguée à Franquevaux , à la Culture et au Tourisme  sur la commune de Beauvoisin / Franquevaux.

Monique Christol et Brigitte dont l’habitation est construite sur l’ancien cloître

« Très attachée à Franquevaux où ma famille  est arrivée en 1888, je me suis engagée pour que ce hameau soit reconnu à sa juste valeur, que son patrimoine historique avec son abbaye cistercienne de 1142, et son patrimoine naturel, soient considérés afin d’être préservés ».

Une identité forte

Rattaché à la commune de Beauvoisin par un trait d’union unique qu’est la route belvédère  des Costières (D197), surplombant le miroir du Scamandre, bordée par les plus beaux domaines viticole aux noms évocateurs (Belle Fontaine, Bel Air, Beau Bois, Beau Regard, Belle Vue…), le hameau de Franquevaux, né au cœur de l’abbaye, donne une identité forte à la collectivité.

Un atout touristique incontestable

Construit sur les ruines de l’ancienne abbaye cistercienne, dont quelques vestiges restent encore bien visibles, aujourd’hui entouré de pâturages de taureaux et de chevaux de Camargue, le hameau de 150 âmes s’est érigé au bord de l’étang du Scamandre et du canal du Rhône à Sète dans un milieu naturel magnifique et sauvage.

Par son identité et son emplacement spécifique, il constitue  « une porte d’entrée pour les déplacements doux » venant de la route des Costières (D197) pour  rejoindre la via Rhôna,  direction Aigues-Mortes et le Grau du Roi… et pourquoi pas à l’avenir, l’Abbatiale de Saint-Gilles.

Les projets de valorisation

Dans le cadre de ses mandats, Monique Christol a entrepris des démarches auprès des différentes collectivités concernées, la Communauté de communes de Petite Camargue et l’EPIC « Cœur de Camargue », le Syndicat mixte de la Camargue Gardoise, afin de valoriser le patrimoine historique de Franquevaux.

Une convention de co-maitrise d’ouvrage a été signée entre les deux parties qui ont pris en charge le financement de ce projet.

Un sentier d’interprétation sera créé cheminant dans le hameau de Franquevaux au titre du label « Grand Site de France » et « Grand Site Occitanie », afin de participer aux actions de Valorisation et de préservation de Sites patrimoniaux, historiques ou paysagers. Des panneaux explicatifs seront implantés le long du circuit.

Un Panneau à l’entrée du hameau à l’espace Torres
Le village de Franquevaux sera représenté sur ce panneau ainsi que le corps de l’abbaye, il est très important de ne pas les dissocier afin de faire comprendre aux visiteurs que l’abbaye se trouve dans les habitations. Le schéma de L’abbaye sera représenté.

Un panneau positionné au niveau de l’église, (à l’angle de la rue  « Palusette » et de « la Félicité »  ce panneau apportera des infos sur la construction de Franquevaux. Explication de qu’est-ce qu’une église cistercienne ? …On y trouvera également des détails datant du 13ème siècle avec des photos.

Un autre,  positionné à l’angle de l’impasse de Cloître. Il détaillera le particularisme du Cloître, les éléments de sculpture.

Un autre, implanté sur la place du monastère avec le plan de l’abbaye et son historique montrera les différentes évolutions. L’ensemble de ces panneaux seront illustrés d’anecdotes.

Une  table d’interprétation devrait être placée  au pont de Franquevaux.
Sur cette table l’idée est de lier le paysage avec l’implantation de l’abbaye. L’utilisation de la carte de Cassini  donne la position de Franquevaux par rapport au chemin de Saint-Gilles. Pourquoi les moines se sont installés ici ? (Chemin de St-Jacques de Compostelle en partant d’Arles…) Il est prévu également dans le cadre de la valorisation d’itinéraires thématiques  du petit patrimoine, la création d’un circuit « le chemin des Abbayes » (Abbaye de Franquevaux et Psalmody et l’Abbatiale de Saint-Gilles).