Inauguration le samedi 6 avril en présence de Didier Lauga Préfet du Gard, Vivette Lopez Sénatrice, Gilbert Collard Député, Jean Paul Franc Président de la communauté de communes de Petite Camargue , André Brundu Maire d’Aubord et d’élus.

Un projet long de 14 ans.

Lancé après les deux inondations catastrophiques de 2005 lorsque le ruisseau le Rieu traversant le village est sorti de son lit et avait sinistré un grand nombre d’habitations.

Ce petit ruisseau, d’apparence tranquille en temps normal, lors de précipitations violentes , gonfle et inonde le village. Cet ouvrage hydraulique en amont d’Aubord va permettre de dévier les eaux sur un grand bassin de rétention 370 000 m3 et limiter le débit de la crue. Le bassin se videra ensuite petit à petit dans le cours d’eau.

Un inauguration arrosée.

Un météo pluvieuse n’a pas permis une cérémonie sur site mais sous le préau de l’école primaire du village.

Monsieur le maire d’Aubord, André Brundu a débuté cette inauguration par un historique de cette réalisation. La tâche n’a pas été simple avec beaucoup d’obstacles et de difficultés juridiques , administratives et écologiques.

Des années de travail pour la municipalité et une mobilisation et le soutien d’élus de tout bord pour faire aboutir ce projet. Cette volonté à payer au grand soulagement du Maire qui n’a pas manqué de remercier les différents acteurs qui ont travaillé sur ce dossier.

Un chantier à 1 million d’euros.

Dans le cadre du transfert de compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) à la Communauté de Communes au 1er janvier 2018 c’est celle ci qui a pris la suite pour finaliser la réalisation de ce projet.

Jean Paul Franc a souligné l’éminence de cet ouvrage. “Un premier gros chantier pour la CCPC qui a mobilisé de nombreux acteurs , la municipalité et son Maire, des élus, les services techniques et de nombreuses entreprises qui ont travaillé sur ce projet indispensable à la sécurité des habitants…un budget important avec des aides de l’état comme la Dotation de Soutien à l’Investissement (264 900€) et le Fonds de Prévention des Risques Naturels Majeurs (416 500€)”.

Didier Lauga, Préfet du Gard a conclu cette cérémonie.

” Le risque zéro n’existe pas mais l’action publique est là pour essayer de maîtriser cette menace, le village est protégé mais cette protection est aussi l’affaire de tous les citoyens. Lors d’épisodes pluvieux de type cévenole il est indispensable que chacun prenne ses responsabilités lors des alertes et consignes données par les autorités locales et préfectorales…”

Un vin d’honneur a clôturé cette manifestation.