Samedi 12 octobre, le Service culture de la ville de Vauvert nous a proposé une lecture de textes de Victor Hugo avec Denis Lanoyn accompagné à la guitare par Guy-Jean Maggio.

On ne présente plus Denis Lanoy, il a déjà participé à de nombreuses lectures à Vauvert. Il dirige depuis 2015 la maison des littératures à voix hautes qui a remplacé le tryptik théâtre à Nîmes. Homme de théâtre engagé, il ne lit que les auteurs qu’il apprécie ! Ce soir, il nous emmènera à la (re) découverte de l’immense Victor Hugo, l’un des plus grands poètes, écrivains et dramaturges du XIXème siècle, l’auteur des Misérables, de Notre-Dame de Paris, d’Hernani, des Contemplations et de tant d’autres chefs-d’œuvre.

Passant de la poésie au roman et aux pièces de théâtre, il est la grande figure du courant romantique. Ses actions, tant au niveau littéraire et théâtral (rupture avec les règles du théâtre classique des 3 unités lieu, temps et action, avènement du romantisme..) qu’au niveau politique et social (lutte contre la peine de mort, pour la paix, en faveur de la condition des femmes, dénonciation du clergé…), ont joué un rôle considérable à son époque. Louis-Philippe nomme Victor Hugo “Pair de France” en 1845. Ce dernier démarre une carrière politique et rejoint le camp des Républicains. Il est élu député à l’Assemblée constituante de 1848. Il condamne ensuite le coup d’Etat du 2 décembre 1851 du Prince Louis-Napoléon. Il est alors contraint de s’exiler en Belgique, puis sur les îles de Jersey et Guernesey. A la proclamation de la République en 1870, Hugo rentre à Paris où il est accueilli triomphalement. Il incarne aux yeux du peuple français la résistance républicaine au Second Empire. Le 8 février 1871, il est élu à l’Assemblée nationale.

Les textes lus par Denis Lanoy sont forts, le verbe est parfois haut, Hugo affirme, croit en ses convictions. Durant une heure, texte et musique, vont alterner et ainsi nous aurons le plaisir de (re) découvrir Victor Hugo grâce à la lecture de textes variés ponctuant la vie de Victor Hugo et accompagnés musicalement par les compositions personnelles de Guy-Jean Maggio ainsi que son interprétation magistrale du prélude de Villa Lobos. Les vauverdois ne le connaissait pas vraiment et ont pu apprécier, sa guitare, sa sensibilité, son talent… Le concert de ce soir avec Denis Lanoy nous a permis de connaître un merveilleux virtuose de la guitare.

Ce cycle Victor Hugo organisait par la ville de Vauvert et notamment la magnifique exposition Jean-Baptiste Hugo (qui a fait l’objet d’un article précédent) s’est poursuivi vendredi soir par la projection du film Les Misérables de 1947 avec Jean Gabin, Bourvil, Danièle Delorme.

Une excellente soirée ponctuée d’un entracte récréatif au cours duquel nous avons pu nous restaurer, bavarder et faire plus ample connaissance.