Suite à la mise en évidence de présence de Listéria dans des fromages Moissac des Cévennes servis dans les restaurants scolaires, une conférence de presse a été organisée par la communauté de communes de Petite Camargue.

Ce lundi 27 janvier, la réunion d’information initiée par le président de la CCPC, Jean-Paul Franc, avait pour but de faire la lumière en toute transparence sur cette contamination.

Etaient présents aux côtés des responsables de la communauté, Frédéric Monod, directeur de la Fromagerie des Cévennes à Moissac (Lozère), Jean-Benoît Royer, directeur de Passion Froid Nîmes,  grossiste alimentaire pour les professionnels de la restauration, Sébastien Imbert, directeur de la restauration scolaire et le Docteur Cyril Jaume, médecin généraliste à Saint-Laurent d’Aigouze.

Avant  de reconstituer la chronologie des faits, Ludovic Bastid, directeur adjoint de la CCPC, en charge du pôle population, a rappelé que la restauration scolaire servait en moyenne près de 1 500 repas par jour dans 12 restaurants présents sur les 5 communes du territoire. Depuis 2001 qu’elle a cette compétence, c’est la première fois que la communauté est confrontée à un problème de contamination par Listeria.

Il a ensuite exposé le déroulé des faits.

Les équipes de la restauration ont réceptionné les fromages mercredi 15 janvier et les ont proposé aux  enfants le vendredi 17 janvier, lors du repas de midi.

Le mercredi 22 janvier à 16h20, la CCPC a été informée de la présence avérée de listéria dans les fromages servis au menu le 17 janvier. Dès le lendemain, le jeudi 23 janvier, les services de la communauté se sont mobilisés pour apporter la réponse la plus appropriée en terme d’information. Et donc, le vendredi 24 janvier un courrier à la signature du président a été envoyé par mail à tous les parents dont les enfants avaient pris leur repas à la cantine le vendredi 17 janvier.

Suite à cette information aux familles, deux cas ont été portés à la connaissance de la CCPC. Il s’agit de deux cas avérés d’enfants touchés par la listériose, un hospitalisé, l’autre suivi par un médecin et aujourd’hui stabilisé.

Le docteur Cyril Jaume a ensuite expliqué ce qu’était la listériose. Une infection alimentaire due à une bactérie nommée Listeria monocytogenes qui peut être responsable de complications graves notamment. C’est une bactérie qu’en médecine on appelle ubiquitaire, ça veut dire qu’on la trouve un peu partout, dans l’air, dans l’eau, dans le sol.

La maladie se transmet par l’alimentation et se déclare généralement quelques jours après la prise alimentaire, il n’y a pas de chiffres précis sur le nombre de jours, ça peut aller jusqu’à un mois, en sachant que le plus souvent la maladie se manifeste avec des signes les plus importants dans les premiers jours.

Lorsqu’elle se manifeste, la contamination se traduit par des troubles digestifs, fièvre, maux de tête…

Entre 300 et 400 cas de listérioses sont déclarés chaque année en France.

La Fromagerie des Cévennes à Moissac-Vallée-Française en Lozère, fabrique des produits, issus de son terroir, depuis plus de 60 ans. Leader de la production de Pélardon AOP, la coopérative créée en 1959 regroupe 17 producteurs. Elle collecte un million de litres de lait chaque année et produit 100 tonnes de Pélardon AOP.

Le directeur, Frédéric Monod, précise :

La Fromagerie des Cévennes collecte du lait auprès de nos producteurs et nous avons un plan de contrôle agréé par les autorités sanitaires. Nous mettons tout en œuvre pour que l’atelier qui produit des fromages au lait cru le fasse dans les meilleures conditions ou au moins dans des conditions égales sur le plan de la sécurité et sur le plan sanitaire à des ateliers qui travaillent sur du lait pasteurisé.

Près de 900 analyses par an sont faites sur le fromage mais aussi sur le lait, la matière intermédiaire, et l’environnement. En 60 ans de production de fromages c’est seulement la deuxième fois que cela nous arrive, on suit un protocole bien défini, et nos fromages subissent de nombreuses analyses, c’est d’ailleurs ce qui nous a permis de découvrir la contamination.