Ce dimanche 1er mars 2020, la mairie d’Aimargues organise la 31e édition de la journée mettant à l’honneur la célèbre manadière Fanfonne Guillierme mais également les 100 ans de la manade Fanfonne Guillierme.

Cette journée tant attendue rassemble toute la Camargue et la Provence.

Placée sous le signe de la Bouvine et des traditions camarguaises, l’évènement ouvre la saison taurine et attire sur le territoire Aimarguois plus de 3 000 afeciouna chaque année.

La programmation de cette journée est très riche et toute la commune est en effervescence.

Défilé et messe des gardians en provençal

En effet, elle démarre dès 8h45 avec un défilé sur les boulevards du cœur du village. On peut y retrouver la Reine d’Arles et ses demoiselles d’honneur, une quinzaine de groupes folkloriques provençaux, plus de 300 manadiers et gardians à cheval, des musiciens tels que les tambourinaïres et des calèches.

Tous se dirigent vers la place de la mairie où ils se scindent en deux groupes. Les cavaliers rejoignent la place Albert Fontanieu et s’organisent, se préparent pour la bénédiction des chevaux. Les Arlésiennes, les groupes folkloriques, les musiciens et les aficionados se rendent à l’église Saint Saturnin.

Là, à 9h30, dans cette église pleine à craquer, va se dérouler la messe des gardians en provençal par le Père Michel Desplanches qui se déplace spécialement pour l’occasion.

Lorsque la messe se termine, un autre des temps forts de cette journée débute. Les cavaliers s’installent avec leur monture sur la place de l’hôtel de ville, rejoints par la foule. Installé sur le perron de la mairie, l’Abbé procède alors à la bénédiction des chevaux.

À l’issue de cet évènement, Jean-Paul Franc, maire d’Aimargues, invite la foule à le retrouver place du château, près de la statue de Fanfonne Guillierme, réalisée par l’artiste Ben K. Cette sculpture représente la manadière montée sur son cheval de Camargue « Prince » et entourée de ses deux Biòu d’Or « Segren » et « Galapian ».

Acampado et discours

Sur cette place débutera à 10h45, l’acampado sur le maintien des traditions et les discours en l’honneur du 31e anniversaire de la disparition de cette grande dame qu’était Mlle Fanfonne Guillierme. Monsieur le maire mais aussi sa Majesté la Reine d’Arles, le Capitaine de la Nacioun Gardiano et Majoral du Félibrige, le Syndic de la Maintenance du Félibrige, le président de la Fédération Française de la Course Camarguaise, la petite nièce de Fanfonne et le manadier actuel de la manade Fanfonne Guillierme s’exprimeront.

Cet acampado s’achèvera sur la « Coupo Santo » reprise par les milliers de personnes présentes.

Abrivado et Roussataïo

À partir de 11h30, 2 Abrivado, dont une exclusivement menée par des femmes en hommage à la première femme manadière, Mlle Fanfonne, traversera le village. Puis une Roussataïo de 100 chevaux en l’honneur des 100 ans de la manade Fanfonne Guillierme terminera cette belle matinée sous les yeux de la foule admirative.

Un apéritif offert par le comité des fêtes de la ville d’Aimargues sera servi dans la cour de l’école Fanfonne Guillierme pour tous ceux qui le souhaitent. Les uns iront déjeuner dans la salle communale Lucien Dumas, les autres iront déjeuner dans les restaurants et brasseries de la commune.

Course des Espoirs de la Manade Guillierme

Dès 15h, les animations reprennent avec une Course des Espoirs de la Manade Guillierme ouverte par une capelado d’Arlésiennes.

Course de l’Avenir (hors Trophée)
100 ans de la manade Guillierme
31e Souvenir Fanfonne Guillierme et des Gens de Bouvine

Arènes d’Aimargues
15h00 – Entrée 10 €

ANTONIO 153
ESQUIROU 224
PELOUFRE 257
BOUCANIER 258
BORNEGRE 034
LOU TAI 031

Raseteurs : Belkacem Benhammou, Alexis Brunel, Youssef El Mahboub, Vincent Marignan, Yassin Naïm, Florian Ranc