Membres de l’association « Aimargazelles » tenant une rose à la main, élus ceints de leur écharpe tricolore, amis et proches,  ils sont venus nombreux ce mardi matin en l’église Saint-Saturnin dire « Adieu » à Tania Lafond survenue à l’âge de 43 ans des suites d’une longue maladie.

Femme d’engagement, Tania s’est investie dès son installation à Aimargues dans la vie de la cité et dans le milieu associatif. En 2017, elle organise avec quelques copines une journée dédiée aux femmes atteintes d’un cancer dans le cadre d’octobre rose et dans la foulée s’implique dans la création de l’association dont elle devient la présidente.

Ses amis ont tenu à témoigner lors des obsèques « Tu as créé Aimargazelles à ton image. Fédérative, généreuse, attachante, tu déplaçais des montagnes et pour preuve tu as mobilisé tout un village et même au-delà autour de cette cause si importante pour toi ».

Élue municipale en 2014, elle se met au service des Aimarguois et prend une part active dans la gestion communale. Depuis le dernier renouvellement, elle occupait le poste de 4ème adjointe, chargée des affaires scolaires et de la famille.

Extrêmement émue, le maire d’Aimargues, Jean-Paul Franc, lui a rendu un hommage sincère et émouvant.

« Je me souviens avoir connu Tania et Cédric au début de leur installation à Aimargues. Cela a été le point de départ d’une amitié qui s’est créée avec de nombreux élus.
Tania aimait son village, elle y était très attachée par ce profond engagement personnel. Cette fibre républicaine l’a amenée en 2014 à devenir conseillère municipale et à s’occuper des affaires de la commune et en particulier de la communication au sein de la mairie.
Durant toutes ces années, elle a participé et a œuvré à améliorer le bien être des Aimarguois. Elle aimait nos traditions et il n’était pas rare de la croiser aux courses de taureaux. Tania était une épicurienne, une passionnée avec une personnalité inoubliable.
Mais la maladie est arrivée. Ce fléau injuste que de nombreuses femmes redoutent tant… Tania s’est battue avec courage et détermination pendant plusieurs année avec une force incroyable et inimaginable.

Elle est à l’origine de la création d’Aimargazelles dont elle était la présidente.

Elle s’est battue pour elle mais également pour les autres, pour cette noble cause qui consiste à ne pas baisser les bras…, elle s’est battue pour trouver des fonds afin d’accompagner ces « femmes courage » qui sont toutes face à leur maladie… elle s’est battue pour la recherche…

Il y a quelques mois, je lui ai confié la responsabilité des affaires scolaires et de la famille, en la nommant adjointe. Même malade, elle a tenu à s’occuper pleinement de sa délégation. C’était sa fierté, après celle de son con joint Cédric, et de ses enfants Maëlys et Matys. Cette force de caractère et de tempérament faisait de Tania une élue très efficace, sincère et fidèle dans ses engagements.

La ville perd une élue de grande valeur investie et très engagée dans la vie communale. Le chagrin d’avoir perdu Tania ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connue. »

Voir Plus qui s’honore de la compter parmi ses auteurs s’associe à l’immense peine de sa famille, de ses proches, de la municipalité et de ses amis aimarguois.