La Communauté de Communes était déjà venue en soutien aux manadiers avec une enveloppe de 100 000 euros. Son président André Brundu a poursuivi la démarche en plaidant leur cause auprès de la présidente de Région et en interpelant le Premier ministre. Le 2 avril, il a convié à la restauration scolaire le manadier Béranger Aubanel, le cafetier Nîmois Christophe Brunetti et la vice-présidente en charge des traditions, Mylène Cayzac, pour une remise symbolique des verres réutilisables labelisés Solidarité Camarguaise. « Je suis très attaché à ces actions en soutien aux manadiers » a-t-il indiqué, « nous en avons plus d’une quinzaine sur notre territoire.

« Les fêtes font partie de nos traditions » expliquait Christophe Brunetti, « ce verre écologique et solidaire, de production française aux couleurs de la Camargue et de la France est une démarche importante. Les manadiers sont les garants de ce territoire encore à l’état naturel. » Il espère que ces verres seront bientôt imposés dans les fêtes, pour le côté écologique et en solidarité avec les éleveurs de taureaux. Une démarche qui ouvrira peut-être la voie à d’autres produits de dérivation selon lui. « Je représente les manadiers et notre fédération » indiquait Béranger Aubanel, « cette action nous touche profondément. Ce projet met en lumière la solidarité qui est base de notre tradition. Nous nous en sortirons grâce au soutien et à des initiatives pour de nouvelles activités autour du taureau qui nous fait vivre, contribue à l’économie de notre région et à protéger notre écosystème. J’aime rappeler les chiffres, 26 000 hectares, 18 000 têtes de taureaux Camargue, 116 manades au moins. » Il évoquait la Croix camarguaise présente sur le logo de l’affiche et des verres. « C’est la croix de mon ancêtre Baroncelli qui représente la charité et l’espérance. C’est notre symbole à nous. Il va nous sauver. »