Il leur paraissait naturel de venir exposer au centre de découverte du Scamandre. L’association la Chevêche de Marseille a sélectionné une quarantaine de clichés d’une grande exposition “Les ailes de Provence – des étangs de Camargue aux falaises de la Sainte Victoire “. « Les photos sont consacrées aux espèces en difficulté » précise Michel Raphaël. Il fait partie des passionnés de l’association créée en 1995 qui rassemble scientifiques, ornithologues, photographes ou simplement amateurs amoureux des oiseaux, près de 130. « Nous passons beaucoup de temps à observer la nature. Nous ne pouvions pas passer à côté de ce lieu ! »

Les images tirées sur dibond, si elles sont déjà magnifiques, ont aussi vocation à sensibiliser. Elles sont annotées en fonction de la gradation du niveau de survie de l’espèce, VU pour vulnérable, EN pour en danger. Michel cite la pie grièche à poitrine rose, l’aigle de bonelli, le canard souchet, la fauvette, le butor étoilé, la talève sultane. L’exposition a un double impact selon lui, montrer que la nature est belle, mais qu’elle peut disparaître. « Pendant le confinement les gens ont pris conscience qu’ils cohabitaient même en ville avec des animaux, des oiseaux » soupire-t’il, « nous sommes tous responsables de leur disparition. »

Alerter sur leur fragilité, apprendre à les admirer, cela a été le défi du maître d’œuvre de l’exposition Claude Agnès, photographe et ornithologue.

Exposition jusqu’au 27 octobre. Renseignement 04 66 73 52 05