Le mercredi 11 mai 2022, les élèves de 6e F du collège la Vallée Verte de Vauvert ont pu profiter d’une séance de français peu commune : ils ont pu déguster un véritable petit déjeuner romain !

Dans le cadre de l’étude de l’antiquité au programme de la classe de 6ème , leur professeur de français, Mme Pecheral a demandé à la classe de présenter un certain nombre d’exposés autour de ce thème.  L’un d’entre eux s’intitulait « la cuisine au temps des romain ». Les deux élèves en charge de ce sujet, Nathan Romani et Kenzo Loukili, ont eu l’idée de mettre en pratique leurs recherches et de faire découvrir à leurs camarades de classe ainsi qu’à leur professeur différents aliments qui pouvaient composaient un repas romain : pain et sablés à l’épeautre, dattes simples et dattes fourrées à la pâte d’amende de leur propre confection. Même si les aliments ont quelque peu évolué , l’état d’esprit et l’ambiance de la Rome antique étaient bien présents. Un moment très apprécié par tous qui a permis d’apprendre entre autre le noms des différents repas de nos lointains ancêtres, et de quoi étaient essentiellement composés leur cuisine : pain, fromage, olives, raisin, figues…

Pour vous mettre l’eau à la bouche voici un exemple de menu romain de l’entrée au dessert :

                            

Menu

                

Entrée : Salade hypotrimma

Ingrédients :

Un mélange de salades de saison, type laitue, roquette, cresson… –  du fromage frais fermier, type brousse – miel – vinaigre – Quelques gouttes de garum (équivalent de la sauce nuoc-mâm pour les nêms) – huile d’olive – vin blanc sec (facultatif) – defritum (vin cuit type porto, facultatif) – poivre – livèche sèche (en magasin bio, peut être remplacée par des feuilles de céleri) – menthe sèche – pignons grillés – raisins secs – dattes dénoyautées et coupées grossièrement

Dans un saladier, écraser le fromage frais, incorporer le miel, ajouter l’huile, le vinaigre, les vins et le garum. Bien mélanger.

Piler la menthe et la livèche ensemble, puis ajoutez-les au mélange précédent. Donner quelques tours de poivre du moulin.

Disposer la salade dans les assiettes, ajouter le mélange fromage/aromates, et enfin les raisins et les dattes.

Servir bien frais. 

Plat : Pintade aux figues

Ingrédients (4 personnes) :

Une pintade fermière de 1 kg 5 environ

8 figues violettes de solliès

 une feuille de laurier, une branche de thym

une gousse d ail

12 petits oignons grelots

5 cl de vin ( Banyuls par exemple)

10 cl de bouillon de volaille

 une cas de miel

sel,poivre du moulin,beurre,huile d olive

Préparation:

 Épluchez les petits oignons. Mettre a l intérieur de la pintade, sel, poivre, la gousse d ail écrasée, la branche de thym, la feuille de laurier.Mettre sur feu moyen une cocotte avec une cas d huile d olive, une noix de beurre, faites-y dorer la pintade de tous cotés, sel, poivre. Retirez la pintade, jetez l huile de cuisson. Remettre une noix de beurre, les petits oignons, faites-les rouler dans le beurre moussant.Remettre la pintade arrossez-la avec le banyuls et le bouillon de volaille. Fermer la cocotte, laissez cuire a feu doux 45 minutes en surveillant et en arrossant de son jus la pintade. Fendre l égerment en étoile les figues. Ajoutez-les autour de la pintade, arrossez-les avec le miel. Couvrir laissez cuire 5 a 7 minutes. Retirez la cocotte du feu. Sortir la pintade laissez la reposer 10 minutes. Puis coupez-la. Dressez dans un plat de service les morceaux de pintade, autour et dessus les petits oignons et les figues.

Source: Recette de Pintade aux figues (www.lesfoodies.com)

Dessert : Patina de poires (patina de piris)

D’après le livre : Saveurs et senteurs de la Rome antique – 80 recettes d’Apicius Renzo Pedrazzini et Michèle Tesseyre, éditions Clairsud – La patina désigne à l’origine un plat de cuisson allant au four. Il s’agit d’une base culinaire, de type flan, qui peut également être réalisée avec des légumes, du poisson, des fruits de mer…Ingrédients :

    4 poires bien mûres (ou au sirop)

    5 cl d’huile d’olive

    3 œufs entiers

    2 cuillères à soupe de miel

    1 dL de vin doux (ou jus de pomme ou de raisin)

    1 pincée de cumin en poudre

    Un peu de poivre du moulin

    Quelques gouttes de garum (équivalent de la sauce nuoc-mâm pour les nêms)

Éplucher les poires, les couper en quatre et enlever le trognon et les pépins.

Mettre les poires à cuire à feu doux et à couvert, avec l’huile d’olive, le miel, le cumin, une pincée de poivre et quelques gouttes de garum.

Lorsque les poires sont cuites, les écraser en purée. Battre les 3 œufs en omelette et les rajouter à la purée de poires. Mouiller avec le vin paillé, bien mélanger.

Verser le mélange dans un plat allant au four ou dans des ramequins individuels.

Cuire 1h30 au bain marie, à four très doux. Le temps de cuisson peut varier en fonction de la taille du plat, de votre four… pensez à surveiller la cuisson en piquant la patina avec un couteau : si la lame en ressort sèche, c’est cuit !

Servir bien frais, avec un tour de poivre du moulin.

Petite douceur de fin de repas : dattes fourrées

Ingrédients : dattes, pignons, miel, poivre du moulin

                                                        Bon appétit ! Bene sapiat !

Article rédigé par les élèves de 6eF