You are currently viewing Vauvert,  Gallician : Les vendanges commencent ce lundi 21 août

Avec dix jours de retard par rapport à l’année dernière – saison particulièrement précoce, il faut bien le dire – les vendanges vont démarrer à Vauvert et à Gallician ce lundi 21 août.

Une période très importante pour les viticulteurs.

À quelques heures du début des opérations, ils ont le sourire mais restent vigilants et concentrés à la tâche. Ça se présente plutôt bien mais tant que la récolte n’est pas rentrée, ils restent prudents et attentifs à la météo.

Petit tour d’horizon avec :

Jérémy Teissier, président de la cave de Gallician

La cave a ouvert jeudi 17 août avec quelques apports de grenaches et de muscats petits grains. La vendange se présente bien cette année. On a eu pas mal de pluies au printemps, les baies ont bien grossi, on a en quantité une récolte moyen-plus, on va dire.

C’est assez sain au niveau des baies. Au niveau maturité, on a dix jours de retard par rapport à l’année Là, on est à peu près dans les clous.. On est juste en tout début de maturité.

Sur l’ensemble du terroir de Gallician, la récolte est assez homogène. Après, il y a eu quelques petits aléas. Deux ou trois îlots ont été impactés par quelques points de grêle et quelques rares viticulteurs ont été surpris par des attaques de mildiou. Ça reste assez marginal. On a dû aussi faire face aux risques d’infestation de la cryptobables. Il s’agit d’un parasite qui se développe depuis un ou deux ans dans la région. Certains secteurs sont plus impactés que d’autres.

Au niveau de la cave, on n’a pas trop de stocks, au contraire, on est sur une année historiquement basse en terme de volumes en attente des vendanges. Donc, ça, c’est une bonne chose parce que si on doit accueillir une récolte relativement conséquente, il faut de la cuverie.

Thierry Baret, Domaine de Virgile

Dans la cave, on en est encore aux derniers préparatifs. On ne devrait pas commencer avant le 23, 25 août. En plus, nous n’avons pas de cépages précoces comme des Chardonnay ou des Muscats.

En début de semaine prochaine on vérifiera plus précisément les niveaux de maturité, ce qui est prêt, ce qui ne l’est pas.
Après, c’est la météo qui va tout faire.

Au niveau de la vigne, il faut encore être attentif à la cryptobables. C’est un ver qui attaque le raisin. On le piège, on le contrôle. Pour les cépages précoces, ce n’est pas très dangereux mais pour les cépages tardifs, il faut faire attention. Au niveau sanitaire, pour le moment, c’est très joli. On a eu un très bel été. Le printemps a été plus compliqué mais on a eu des pluies bénéfiques. Les pluies du mois de juin ont fait beaucoup de bien.

Pour le moment, ça se présente très bien. On n’est pas encore au bout, et tant que ce n’est pas rentré…

Rémy Dupret, Domaine du Vistre

Pour le moment, ça se présente sous des auspices favorables. Je pense que nous attaquerons le 28 août.

Pour tous ceux qui ont fait le boulot comme il faut et les traitements nécessaires, la récolte sera au rendez-vous en qualité et en volume.
On a du anticiper quelques risques de mildiou. On a eu une grosse pression cette année avec la cryptobables. On continue encore un peu les traitements. Jusqu’à la fin des vendanges fin septembre, début octobre, il faudra être attentif sur les cépages tardifs.

En ce qui concerne la récolte, on commence par les Chardonnay (cépages blancs). Mais, ça dépend des blancs. Certains sont plus précoces que d’autres. En quantité, il y a du potentiel cette année.

En cave, on a encore un peu de stocks mais on reste optimiste et on espère surtout une météo favorable.

Rendez-vous début octobre pour la fin des vendanges, qui durent cinq ou six semaines chez nous.

Rémi Brunel, Administrateur Cave de Vauvert

On démarre les vendanges lundi 21 août. On a juste commencé quelques prestations de vinification pour les Sables.
Le vrai départ, c’est lundi. On commence par les cépages blancs, grenaches blancs, Roussanne, Marssanne.

La vendange se présente bien. Il y a une bonne sortie. Les degrés tardent parce qu’il y a dix jours de décalage par rapport à l’année dernière. C’est presque une année normale.

Il y a du volume et l’état sanitaire est bien. Il y a eu un peu de mildiou sur certaines parcelles qui ont dû être traitées. C’est homogène sur l’ensemble du terroir.

Au niveau de la cave, on est prêt. On n’a pas trop de stocks. Ça ne s’est pas trop mal déroulé cette année. Les rosés et les blancs marchent bien. Et les rouges se sont également bien écoulés.

On est confiants et on croise les doigts en espérant que le temps ne se dérègle pas.

Guy Roca

Avec quelques amis intéressés par l'écriture, la photo, la vidéo, les nouvelles technologies de la communication, nous avons créé Vauvert Plus en novembre 2010. Avec la même passion, la même ardeur, la même ambition, je participe aujourd’hui à la belle aventure de VOIR PLUS, le journal numérique de la vie locale et des associations, de l’actualité culturelle et sportive en Petite Camargue.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour