Par un bel après-midi sur les toits du Carré d’Art de Nîmes, j’ai le plaisir de rencontrer pour vous, Marijah Bac Cam, Artiste pluridisciplinaire Gardoise.

Marijah Bac Cam nous raconte : elle est née au Laos, avec des origines Tai Dam et a grandi en région parisienne, où elle s’épanouit d’abord en donnant la voix dans un groupe de reggae et choisit le nom d’artiste Marijah Bac Cam, aujourd’hui sa signature.
Amatrice de dessin, elle étudie, dans un premier temps, les Arts Appliqués puis obtient ensuite une Maîtrise d’Arts Plastiques à l’Université Panthéon-Sorbonne à Paris. Un véritable coup de foudre pour le dessin et la peinture, qui marque le point d’ancrage à un besoin d’expression impulsive, libre et intime.

Une approche de l’Art-thérapie et une expérience d’Aide-éducatrice ne faisant pas écho à ses ambitions, Marijah Bac Cam décide, en 2007, de s’installer à Uzès, dans le Gard.
Aujourd’hui, elle s’investit passionnément aux Arts, par le biais de l’Éducation en tant qu’Enseignante des Arts Plastiques dans le Gard et en tant qu’Artiste professionnelle en France et au delà des frontières, au travers de l’exposition de ses œuvres dans de nombreux pays de part le monde ; ajoutant une valeur artistique fraîche et colorée au paysage culturel riche de notre région.

Entre dualité et profondeur

« Je suis convaincue que l’Art est une manifestation des élans divins qui demeurent en chacun de nous et ces élans s’expriment chez moi en dualité entre le plein et le vide, l’impulsivité et la maîtrise du geste. Le tout est combiné par profonde attache à la nature mais tiraillée par les besoins de notre société moderne. »

Marijah Bac Cam exprime des émotions profondes, des idées et des histoires dansantes d’un tableau à l’autre avec un dynamisme comme sauvage et instinctif. Elle peint un monde intérieur et y dessine subtilement les veines, les racines comme le cœur d’un trésor enfoui sous la terre, l’envers de la peau, entre le palpable et l’indicible.
Au fil de ses œuvres, elle nous raconte la fluidité des connexions, des réseaux vibrants inspirés par la nature, par ses lignes organiques mêlées aux surfaces légères, épurées et vaporeuses.

Marijah Bac Cam peint et dessine sur du papier bambou, du bois, des toiles et s’exprime essentiellement avec de l’encre, souvent noire de Chine, avec du fusain, de la craie ou un simple Posca.
Sa démarche artistique intime l’amène à travailler généralement seule. Cependant, elle fédère parfois à des collaborations collectives, des ateliers ; c’est ainsi qu’elle s’investit pendant 2 ans dans une association artistique pour une série de travaux à quatre mains, avec l’Artiste hollandais Sander Stein. Une série d’Arts numériques nous rappelant l’évolution et l’éclectisme des œuvres de Marijah Bac Cam. Une collaboration qui leur vaut le Prix des Réalités Nouvelles en 2014 ainsi que le 1er prix d’Art de la ville de Fürstenwalde en Allemagne.

Marijah Bac Cam, une histoire de femmes

Dernièrement très attachée à rendre hommage aux Femmes, Marijah Bac Cam exprime un besoin sincère et actuel d’émancipation et enrichie ses nouvelles œuvres de silhouettes féminines poétiquement accordées aux courbes et lignes organiques aux allures végétales.

« Le passage de l’abstraction à la figuration m’a permis d’étendre d’avantage ma vision et ma concentration. Ainsi de poser des intentions plus évidences sur le thème de mes travaux.
Encore une fois, l’espace du corps est prétexte à conter un monde sensible et complexe comme un paysage fantastique.
»

Explorant de nouvelles techniques et émotions, et investie dans la création associée à la féminité, Marijah Bac Cam prépare de futurs évènements, tels qu’une exposition à Varsovie dés le 9 mars 2019 à la galerie KOOKU, ou encore une apparition dans l’ouvrage collectif « The Drawing Ideas Book Usage Agreement » d’une association d’Artiste, à la Tate Gallery à Londres qui paraîtra à l’été 2019.
Elle me confie également qu’elle fait de plus en plus de photos, comme une nouvelle vision, un nouveau regard.

Nous retrouvons Marijah Bac Cam en quelques clics pour découvrir ses actualités et voir plus d’oeuvres encore :

Sur son site internet : www.marijah-baccam.com
Sur Saatchiart : www.saatchiart.com/mbc
Sur Instagram, pour ses peintures et dessins : www.instagram.com/marijahbaccam/
Sur Instagram, pour ses photos également : www.instagram.com/marijahbaccam.bnw
Sur Facebook : www.facebook.com/marijahrt/