Ce lundi 20 mai a eu lieu la finale du 1er Trophée des Prémices, évènement permettant de porter l’éclairage sur les jeunes raseteurs et jeunes taureaux.

Cette finale fut à la hauteur de ce qu’on attendait avec une jeunesse motivée, des taureaux pointant de belles qualités et un public bien présent et très encourageant. C’est ainsi que nous avons pu assister à une course fort intéressante, stimulante et au travail constant et soutenu.

Après une belle capelado enjolivée par le groupe folklorique Lou Pantaï de Camargo, c’est le n°207 de La Clapière qui sort en première position. S’étant déjà fait très remarquer lors de la course de présélection du 17 avril, ce taureau continue sur sa lancé en nous offrant une course sérieuse avec de belles répliques, de la mobilité et de la vaillance.

Second, le n°408 de Pagès, avec sa carrure particulièrement imposante et sa méchanceté, il impressionne les tenues blanches. Il repond avec régularité à tous les rasets, s’envoyant avec rapidité sur les plus amples.

Sort ensuite le n°208 de Blatière-Bessac, taureau très actif qui a bien défendu ses attributs et ne s’est pas laissé faire.

Le n°338 de Félix, qui conclut cette première partie, étale toute sa bravoure en enchaînant les rasets sans retenue, et en accélérant de façon considérable sur les jeunes raseteurs quand il les sentt à sa portée. Rentrant au toril sans être essoufflé, il fut très impressionnant.  

C’est le n°406 de Saumade qui débute la deuxième partie. Malgré quelques sauts en contre piste, celui-ci nous démontre sa méchanceté avec plusieurs coups de barrière en puissance.

Le n°304 de Sylvéréal fut particulièrement intéressant. Avec de bons placements, de la méchanceté, de la mobilité, de la rapidité, et beaucoup d’attention et de réflexion, il nous offre un très beau passage avec de superbes rasets et de nombreux Carmen.

Avant dernier, le n°332 de Nicollin, taureau très prometteur. Avec, lui aussi, de nombreux Carmen, ce taureau a démontré tout son savoir lors de cette course en allant au bout de la barrière à chacun des rasets. Agile, rapide, actif avec du placement, il fut très captivant.

Pour conclure, c’est le n°405 de Lafisca qui termine cette course avec de la vaillance et de la vivacité dans ses rasets.

Ainsi, après la course, s’est déroulée la remise des prix. Pour le meilleur lot des courses sur l’ensemble de la compétition, c’est la manade Saumade qui a remporté le Trophée. Le prix du meilleur taureau de la finale est attribué au n°332 de Nicollin. En ce qui concerne les raseteurs, le prix du meilleur animateur fut attribué à Yanis Djabelkhir suivi de près par Corenthin Larroudé, encouragé par ses supporters, qui remporte le prix du coup de cœur.

Ce fut une belle finale avec de belles prestations qui est venue clôturer le 1er Trophée des Prémices. Celle-ci a tenu ses promesses en nous montrant le meilleurs de la jeunesses que ce soit au niveau des raseteurs ou des taureaux.

Cindy Moya

Photos : André Michel Rodriguez