Après quatre-vingt jours de strict confinement, depuis le 20 mai dernier l’Entente Colombophile de Camargue renoue avec ses activités hebdomadaires. Et depuis, chacun veille au respect des mesures barrière lorsqu’elles s’imposent. Au Colombier Cailaren, la prudence est la règle pour toutes et tous.

Ce mercredi était jour particulier : Tout d’abord, tôt ce matin, ses responsables s’étaient donné rendez-vous pour en loger une bonne centaine des pigeons voyageurs du colombier, et les emmener à une trentaine de kilomètres en vue d’un entraînement de plus avant le premier véritable concours prévu sous quelques jours.

Conviés au colombier en tout début d’après-midi nos jeunes colombophiles étaient aussitôt replacés dans le bain de l’effervescence d’une préparation aux concours. Direction le colombier du Derby. Là, pas loin de 130 jeunes pigeonneaux nés en 2020, tous plus fougueux les uns que les autres, mais jusque-là seulement habitués à sortir autour de leur colombier, attendent aussi la mise en loge dans les paniers d’entraînement.

Après quelques explications très simples fournies par les animateurs responsables, après aussi quelques observations,  chacun procède au choix de ses propres pigeonneaux. S’y ajoutent ceux des autres colombophiles engagés. Exercice de prise en mains, examen détaillé des ailes, vérification des capacités de chaque pigeonneau, de leur état sanitaire, et puis direction le panier d’entraînement, et le lieu de lâcher.

Aujourd’hui, pour ces jeunes pigeonneaux, ce sera le tout premier entraînement à seulement quelques kilomètres de leur point d’hébergement habituel. Et pour nos jeunes colombophiles, c’est aussi aujourd’hui leur première expérience de ce que sera bientôt leur tout premier Derby de Camargue. Au retour de l’entraînement, chacun reprend ses tâches habituelles pour les quelques 700 pigeons répartis sur les 7 colombiers de l’Entente.

Initialement prévu dès la fin du mois de mars, la situation sanitaire du pays avait contraint les responsables de l’Entente Colombophile de Camargue à le différer à fin juin et c’est finalement après quelques entraînements de préparation que suivront quatre courses de vitesse pour l’ensemble des pigeonneaux sélectionnés. Un beau pari pour un 1er Derby.

Chaque jeune colombophile de l’Entente pourra y engager ses propres pigeonneaux de l’année. Quelques autres colombophiles se sont joints à cette initiative originale aidée par quelques partenaires professionnels locaux et par la municipalité du Cailar aussi. 

Renseignements sur 06 26 71 29 11 et visites possibles chaque mercredi

Paul-Edouard Despierres

Premier concours de vitesse ce samedi 13 juin

En logement au Colombier Cailaren ce samedi 13 juin après-midi pour le premier concours de vitesse organisé pour nos jeunes (et moins jeunes) colombophiles de l’Entente Colombophile de Camargue.
Les colombophiles “amis” de l’extérieur seront les bienvenus.
Un important épisode pluvio orageux est en cours sur les Cévennes et la Petite Camargue. Il devrait prendre fin dans la soirée de ce vendredi et permettra sans aucun doute le bon déroulement de notre concours.
Il n’y aura pas de report ni d’anticipation des horaires pour le lâcher prévu dimanche matin aux premières heures.