Les empègues, mémoire du village s'affichent aux arènes.

Les empègues font leur entrée dans les arènes du village. Ces dessins au pochoir apposés sur le devant des maisons par les conscrits militaires  contre une obole, une   tradition ancienne qui perdure de nos jours.

Claude Aubat, attaché à l’histoire de son village, a été un des premiers à s’intéresser et inventorier ces graphismes, il fut aidé par Sébastien Peres, employé de mairie pour les répertorier et photographier.

Une exposition consacrée a cette iconographie fut  organisée par Evelyne Galinier, adjointe à la mairie pour les journées du patrimoine en 2021.

Beau succès pour cette exposition, avec plus de 70 empègues affichées. Beauvoisin possède l’une des plus anciennes, datée de 1894 représentant un cheval avec les initiales RF. Les motifs sont choisis en fonction d’un fait marquant régional ou national qui avait eu lieu dans l’année, ainsi que des motifs faisant la part belle à la bouvine.

 

Une originalité pour nos arènes

Reproduire les empègues dans les arènes, une idée de Sébastien Peres, restée dans les tiroirs depuis 2014 et reprise par Evelyne Galinier  Un gros travail de préparation pour les répliquer au pochoir sur les planches de la contre piste des arènes, plus de 70 reproductions, une première dans la région”.

Claude Aubat est enchanté et donne la main pour la reproduction ” à l’époque le motif était coloré au blaireau de barbier, aujourd’hui c’est à la bombe,  Une originalité pour nos arènes, les gens vont se poser des questions et même certains vont retrouver là, leur année de conscription, comme moi en 1963″.

reproduction des empègues
empègues vues du toril