L’assemblée générale a pu se tenir par visioconférence le 5 février. Une séance particulière, à l’image de l’année écoulée, qui a été animée par le président Denis Pradier.

Le bilan moral fait état de sept cent adhérents l’an dernier pour une trentaine d’ateliers avec comme de coutume des nouveautés, sophrologie, self défense et danse sévillane. Trois « pestacles » ont pu être assurés ainsi que des stages pendant les vacances d’automne et le mini gala de Noël. Le centre a dû fermer ses portes du 16 mars au 30 juin 2020. Malgré la crise sanitaire et les confinements, des activités et animations ont donc pu avoir lieu. Entre télétravail et chômage partiel, le centre culturel a pu rouvrir le 31 août, recensant 450 adhérents. « C’est une grande satisfaction pour nous » indiquait le président. Un nouvel élan après une belle journée des associations rapidement stoppée le 1er novembre.

L’adjointe à la culture Laurence Emmanuelli a remercié les membres d’avoir poursuivi tant que cela était possible et précisé que la subvention municipale avait été maintenue également. Seules les activités extra-scolaires ont été maintenues en ce début d’année 2021.

Le président n’a pas annoncé de projets pour cette année. « Nous espérons tous simplement une reprise prochaine des activités » concluait Denis Pradier avant de présenter les membres entrant au conseil d’administration, Monique Gabrelle, Aurélie Gay, Christine Authelain, Christian Mikhaelides, Claude Cavuscens, Brigitte Chevallier.

Georges Devaux qui ne se représente plus a été chaleureusement remercié pour son investissement pendant trente ans, en tant qu’animateur, président et vice-président. Il deviendra membre d’honneur lorsque le nouveau bureau sera constitué.

Georges Devaux